Coaching individuel

S'inscrire
Coaching Individuel
  • Le coaching est un accompagnement professionnel personnalisé permettant d’obtenir des résultats concrets et mesurables dans la
    vie professionnelle.
  • Il permet le développement du potentiel et du savoir-faire du coaché dans le cadre d’objectifs définis.

 

Retenons également cette définition :
« Accompagnement limité dans le temps, où l’on se tient aux côtés d’une personne (ou d’un groupe) souhaitant cheminer d’un point A à un point B, où on lui fournit des balises et un regard extérieur bienveillant mais pas complaisant »
(Pierre Blanc-Sahnoun)

Déroulement des séances de Coaching

LE COACHING: C’est quoi ?

Ainsi, le coaching est un moyen efficace de répondre à une problématique qui s’impose à un individu à un moment donné. Il s’agit pour le coaché d’optimiser au maximum son potentiel grâce aux outils que le coach met à sa disposition.

  • Le coaching en Face à Face est le plus classique, il nécessite que l’un des protagonistes se déplace.

  • Le ressenti peut être exacerbé par l’observation des réactions du coach et du coaché (gestes, ton de voix…). Cela facilite l’utilisation des outils en direct.

  • Le coaching par visioconférence (Zoom, Messenger, Skype….) donc sans déplacements, donne le même ressenti. Il s’adapte aux horaires, facilite l’optimisation de son temps et une meilleure organisation de vie.

  • Un sentiment de protection peut être plus important, sans stress, du fait que le coaché est dans son cadre ou un endroit calme choisi.

  • La distance que confère la discussion à travers un écran, peut amener à une plus grande sincérité et confiance.

Il suffit d’avoir comme matériel:

  • Un ordinateur avec une webcam.
  • Une connexion internet à un débit stable ou une clé 3G.
  • Un logiciel gratuit de visioconférence (zoom,…)

La psychologie est tournée vers le passé, et le but est la réparation d'une blessure. Le thérapeute reçoit un « patient » : la patience fait donc partie des méthodes, puisqu'une psychanalyse peut durer très longtemps. Le coaching est différent : il n'intègre pas la notion de maladie. Le but n'est pas de réparer mais de progresser. Les problématiques sont définies, et la démarche est dynamique et pragmatique.

  • Les champs d’action du coaching sont donc très larges et peuvent concerner le domaine de l’entreprise, de la vie privée ou encore du monde sportif.
  • A titre d’exemple, les services d’un coach personnel peuvent être sollicités pour:
    • Atteindre un objectif précis au travail ou à l’école.
    • Renforcer la confiance en soi ou améliorer l’image de soi
    • Augmenter ses performances dans le milieu sportif,
    • Avant d’aborder une nouvelle étape dans sa vie personnelle ou professionnelle
    • Dans le cadre de la gestion du stress,
  • Etc,

  • Comprendre et identifier les besoins des personnes.
  • Optimiser la fixation des objectifs.
  • Gérer la relation.
  • Accompagnement personnalisé des clients.
  • Aider ses clients à améliorer leur confiance en eux-mêmes et en leurs capacités ;

  • Savoir motiver.
  • Avoir une grande patience.
  • Capacité à gérer les émotions fortes.
  • Attention.
  • Aisance communicationnelle.
  • Veiller au respect d’un certain cadre éthique et déontologique dans son suivi.
  • Bienveillance.
  • Disponibilité et flexibilité.
  • Sens de l’organisation.

  • Maîtriser les méthodes et techniques de communication (directe et indirecte).
  • Se tenir informé des nouvelles pratiques de coaching.
  • Maîtrise de la PNL.
  • Maîtrise des techniques de développement personnel.

uLa pratique du coaching à la demande de l'entreprise doit être encadrée par l'établissement d'un contrat tripartite (demandeur/entreprise, bénéficiaire, coach). Celui-ci doit mentionner la situation du coaching, les objectifs à atteindre, les smodalités d'interventions, la fréquence et le lieu des séances ainsi que le cadre du respect de la confidentialité. Il est essentiel pour éviter les dérives entre le coaché et la demande de l'entreprise. 

"Toute demande de coaching, lorsqu'il est pris en charge par une organisation, répond à deux niveaux de demande : l'une formulée par l'entreprise et l'autre par l'intéressé lui-même. Le coach valide la demande du coaché",

  • Les coachs ont vocation à accompagner leurs clients pendant des phases de changement.
  • Voici quelques situations type ou l’apport d’un coach peut aider à traverser des phases d’évolutions professionnelles, choisies ou imposées.

1. Changer de métier :

  • - La reconversion professionnelle constitue l'une des missions les plus courantes pour les coachs professionnels. « Nous sommes souvent sollicités pour accompagner nos clients pendant des phases de transition professionnelle qui peuvent être motivées par une envie profonde de changer de métier, mais aussi une fin de contrat, ou un licenciement économique. »
  • - A travers la démarche d'accompagnement, le coach va guider son client tout au long d'un processus qui va le conduire à passer en revue ses motivations, les ressources dont il dispose ou qu'il lui faudra développer, les réseaux sur lesquels il peut s'appuyer, une analyse du métier et du marché visé, tout en planifiant la reconversion et en élaborant des stratégies de communication qui seront présentées aux recruteurs potentiels.

2. Prendre plus de responsabilités

  • - Autre champ d’intervention fréquent pour les coachs : les phases de montée en responsabilité. « Un manager qui gérait une petite équipe et qui se retrouve à superviser 50 personnes pourra consulter un coach s’il a conscience de certaines faiblesses en termes de leadership et qu'il éprouve le besoin de s'affirmer un peu plus dans son management »,
  • - La démarche d’accompagnement aura alors pour objectif de travailler la confiance en soi, d’améliorer la pratique du management, d’arriver à prendre du recul, d’apprendre à déléguer et mieux gérer son temps et ses priorités...

3. Gérer des conflits

  • - Une situation classique où le coaching peut se révéler efficace : le conflit. Les managers ayant des difficultés relationnelles avec leur équipe. Ceux qui n’arrivent pas à régler une situation conflictuelle, ce qui génère chez eux du mal-être et la sensation de ne pas être à leur place... « Dans ce cas de figure, nous allons les aider à identifier la nature du conflit via une exploration émotionnelle et l'étude de leur place dans l'organisation ».

4. Gérer son stress

  • - Vous commencez à vous sentir démobiliser professionnellement parce que vous avez trop de travail, ou que celui-ci commence à ne plus avoir de sens ? Cette démotivation s’accompagne de symptômes comme la fatigue, la difficulté à lâcher prise, l'énervement, une réactivité plus grande qui vient affecter le réactionnel ? Il est alors temps de consulter un coach. « Nous pouvons effectivement intervenir pour prévenir un brun out en amenant le client à prendre conscience de son état. Et s’il est trop tard, le coach redirigera son client vers un soutien psychologique.

5. Changer d’environnement

  • - L’actualité a montré que la mobilité professionnelle, lorsqu’elle était imposée, pouvait déstabiliser les personnes concernées. « Une mobilité géographique en Tunisie ou à l'étranger impacte la vie professionnelle, mais aussi personnelle, ce qui va conduire le coach à prévoir un accompagnement sur ces deux dimensions. » Dans le même ordre d'idées, les phases de fusion-acquisition génèrent elles aussi beaucoup de stress. « D'ailleurs, beaucoup d'entreprises choisissent d'accompagner leurs salariés dans cette démarche à travers du coaching collectif. Et lorsqu'elles ne le font pas, il nous arrive d’avoir des demandes individuelles de managers qui ont du mal à s'inscrire dans la nouvelle organisation, et qui font appel aux services d'un coach pour les aider à gérer cette phase de transition ».

  • Différent du coaching individuel, dans son approche, le coaching d'équipe vise également la performance. Mais, cette fois-ci, ce n'est plus l'individu qui est au centre des préoccupations, mais le groupe, qui doit parvenir à fonctionner efficacement.
  • Coacher une équipe c'est à la fois tenir compte des individualités qui la composent et savoir réunir ces individualités l'espace d'un projet, d'une action déterminée autour d'un même objectif.
  • Un bon coach saura faire fonctionner ces individualités et leur permettra d'exprimer leurs talents respectifs dans une seule et même équipe. Assurer la cohésion, faire intervenir et cohabiter des personnalités différentes, c'est là la mission d'un bon coach.

  • Dans les stages de coaching, ce ne sont pas des modes d'emploi qui sont distribués aux participants en fin de stage, c'est une réflexion qui est menée en groupe et qui vise à l'amélioration des performances de chacun dans la réalisation d'un objectif commun. Là aussi, on part du terrain et si le coaching est organisé, c'est pour apporter une réponse à un problème précis.

  • La démarche la plus courante consiste à impliquer le manager qui définit avec le coach le problème auquel il est confronté dans son équipe. Cela peut être un problème relationnel entre deux figures emblématiques du groupe, ou encore un changement interne qui transforme une organisation hiérarchique en organisation transversale. Le coach et le manager se rencontrent afin de définir clairement les objectifs du coaching. Celui-ci, contrairement à la formation, vise la réalisation d'un objectif professionnel
  • Ensuite, sur un stage d'une durée allant de trois à cinq jours, le coach et l'équipe se rencontrent pour travailler ensemble à la réalisation de ces objectifs. C'est ainsi que les difficultés de fonctionnement sont clairement mises à jour, au travers de mise en situation, de jeux de rôle dans lesquels les stagiaires sont invités à participer.
  • A la suite du stage, le coach et le manager se retrouvent pour faire le point sur les évolutions constatées dans le groupe. En fonction des résultats et des attentes, des séances de suivi seront organisées à un rythme défini, selon l'évolution de l'équipe. Comme dans le coaching individuel, il est important de laisser un temps de maturation aux membres de l'équipe pour qu'ils puissent mettre à profit ce qui a été révélé pendant le stage.

  • Le coaching d'équipe, à l'instar du coaching individuel, s'attache, à la différence de la formation, à la résolution d'un problème concret. L'intervention est personnalisée et se déroule dans le temps. Le coach reste au côté de son équipe ou du manager qu'elle accompagne le temps nécessaire à la réalisation des objectifs préalablement définis.

  • L’objectif d’un coaching est d’accompagner un cadre ou une équipe à surmonter une situation complexe : crise, difficulté à manager ou à faire passer un message, conflits récurrents… Si l’efficacité d’un bon coaching n’est plus à mettre en doute, la question du choix du coach demande en revanche une certaine vigilance : « Avant de choisir, plusieurs critères doivent être pris en compte : l’expérience professionnelle du coach, le temps de pratique sur le terrain, le rythme des rendez-vous… Et surtout, avant de choisir votre coach, rencontrez-en plusieurs ! Avoir un bon feeling est crucial »
  • « Les entreprises qui font appel à moi me demandent, dans 90 % des cas, du coaching individuel de cadres. Je passe alors au moins quarante-huit heures avec la personne, réparties sur plusieurs mois, afin de l’observer dans son contexte professionnel. Aucun cas n’est semblable, mais résoudre des problèmes humains de manière pérenne prend toujours du temps. »

  • Travailler sur le comportement

  • Contrairement à ce que l’on imagine parfois, un coaching sérieux repose sur de vraies techniques. « Si tout comportement mène à un résultat, il faut changer de comportement pour changer de résultat. » Tel est l’adage de Jean-Yves Kernéis, dirigeant de CK Conseil à La Chapelle-Basse-Mer, en Loire-Atlantique : « Les personnes viennent me voir lorsqu’elles prennent conscience qu’elles n’arrivent pas à atteindre un objectif seules. Il peut s’agir d’un artisan souhaitant augmenter son chiffre d’affaires, d’un dirigeant qui veut prendre du recul, d’un salarié lors d’une promotion, d’un maire qui n’arrive pas à gérer son conseil municipal ou encore d’une équipe qui a des problèmes de cohésion… »

  • Autant de cas différents dont le point commun est que la personne se sent empêchée d’avancer : « Nous mettons tous en place nos propres stratégies de sabotage qui bloquent le passage à l’action, conclut Jean-Yves Kernéis. Notre rôle est de faire prendre conscience cela à nos stagiaires et de les aider à passer le cap. »

Le lieu du coaching

  • Le lieu du coaching doit être précisé. Il se déroulera soit dans l’entreprise ou chez le coach. Dans le premier cas, il est essentiel de se réunir dans une salle de réunion à l’écart de tous les autres collaborateurs. Les séances chez le coach ont l’avantage d’être un lieu neutre, à l’écart de toute indiscrétion. Cette situation est souvent préconisée.
  • Nombre de cadres se posent la question de savoir si le coaching doit être réalisé dans le cadre de l’entreprise ou à l’extérieur. Le coach se doit d’être attentif à la signification et aux effets du lieu de la séance de coaching.
  • Enfin, de nouvelles pratiques de coaching par téléphone ou par internet font leur apparition dans le monde. La plupart des coachs plaident pour une relation en face-à-face, dans un lieu neutre et, si possible, toujours le même.

La durée du coaching

  • Une mission de coaching s’envisage sur une période limitée, fixée par avance. La durée moyenne d’une intervention se situe entre six et dix séances d’une durée de une à deux heures chacune (parfois plus au début) et espacées d’au moins une semaine.
  • Mais, souligne la FFC (Fédération Francophone de Coachs professionels)), vu le nombre de paramètres à prendre en considération (la nature de l’objectif, les disponibilités horaires, les motivations et les implications du client), il est difficile de donner des chiffres précis. Un accompagnement moyen dure entre trois et six mois, les résultats sont mesurables dès les premières heures. Il est courant de voir au bout de deux à trois heures des améliorations importantes.
  • La durée d’une intervention: 4 à 6 séances | Souvent | et | 10 à 20 séances | Peu fréquent|

Les + du métier Coach Personnel PNL Chez FORMASOFT

1 – Des intervenants de qualité, professionnels du coaching, de la PNL, de l’AT, de la Systémique, des ennéagrammes, de la psychologie analytique….

2 – Une formation orientée 100% coaching personnel, rassemblant le coaching, l’Analyse transactionnelle, la PNL et des nouvelles techniques.

3 – Une pédagogie où la pratique est au coeur de l’enseignement.

4 – Intégration à un réseau de coachs de vie en Tunisie.

5 – Des ateliers de supervision gratuits post formation pour continuer à progresser dans sa pratique.

Temporalité

1 à 15 séances (coaching ponctuel ou accompagnement à moyen terme) , voire plus (dépend de l’objectif principalement)

Durée de la séance

45 -60minutes

Fréquence

hebdomadaire, bimensuelle ou mensuelle

Secteurs d'activité ou types d'emplois accessibles par le détenteur de ce certificat

  • Toutes les grandes entreprises nationales et multinationales font désormais appel à des coachs professionnels pour accompagner le développement de leurs dirigeants, managers et cadres.
  • L’emploi de coach interne se développe également dans les grandes entreprises et au sein de la fonction publique.
  • Le coaching, personnel ou professionnel, se réalise dans tous les secteurs d’activités.
  • Coach, consultant coach, consultant en développement personnel, responsable RH, manager, formateur coach.

Ce coaching peut concerner :

  • Image de soi
  • Estime de soi
  • Confiance en soi,
  • Ambition et projection,
  • Charge mentale,
  • Qualités et talents,
  • Interactions sociales-
  • Familiales-conjugales,
  • Intelligence relationnelle et émotionnelle…
  • Orientation
  • Insertion
  • Evolution professionnelle,
  • Reconversion
  • Repositionnement professionnel,
  • Gestion de carrière,
  • Efficacité et organisation,
  • Compétences et potentiel,
  • Interactions relationnelles professionnelles,
  • Bien-être au travail…